6

Ma chronique hebdo.... et aujourd'hui je vais vous parler du "bon sens" et du "savoir-vivre".

Avec la vie qui passe, la jeunesse puis la longue période de ce que l'on appele la "carrière" c'est à dire la periode d'activité, et maintenant le repos bien mérité de la retraite, je me suis rendu compte et bien souvent je me suis rapproché plus facilement des personnes qui avaient du bon sens, plutot que des personnes intelligentes, ou pour elles qui croyaient être intelligente, à étendre leur savoir.

Mais le bon sens est une forme d'intelligence. L'intelligence naturelle qui émane d'une observation de la vie, de tout cela comporte, la culture, le travail, les sciences, le language, en fait tout ce qui regroupe "les savoirs". Le bon sens c'est donc à avis une intelligence naturelle renforcée par un don d'ouverture à la vie et d'analyse simple de tout ce qui découle de nos actes et de notre environnement. C'est aussi sans jeu de mot et sans philosopher la notion première de la philosophie.

Un petit rappel, le bon sens, ou encore le gros bon sens, c'est initialement ce que l'on appelait ou que l'on devrait appeler le "sens commun".... connu depuis l'antiquité sous l'appelation "sensus communis".

Le Savoir-vivre. Pour ceux qui me lisent régulièrement depuis longtemps, vous savez que le savoir vivre c'est mon cheval de bataille en quelque sorte. Je passe sur beaucoup de défauts de mes semblables, mais il en est un que je ne supporte pas, c'est le "manque" de savoir vivre. Le savoir vivre, ce sont des milliers de petites choses qui font que la vie en sociète devient tellement plus agréable lorsque se respectant mutuellement on y inclus des gstes simples de politesse. Ce n'est rien d'avoir un sourire, un geste agréable, de saluer une personne, de tirer une chaise, de céder la place à quelqu'un ou encore de répondre à un texto,un mail mème si cela est parfois compliqué.

Le savoir vivre c'est se préoccuper du bien être de ceux qui vous entoure avant de penser à soi.....

Voila ce sera tout pour aujourd'hui.